120 – Association des écrivains combattants

18 rue Vézelay
75008 Paris
01 53 89 04 37
www.lesecrivainscombattants.org

Président : Jean ORIZET

LE 3E FILM DE SAINT-CYR COËTQUIDAN

« Tout homme qui écrit, et qui écrit bien, sert la France ». Le Festival International du Livre Militaire (FILM) qui a fait sienne cette citation du général de Gaulle, s’est déroulé les 20 et 21 juillet dans le prestigieux cadre de Saint-Cyr Coëtquidan sise dans la bien-nommée commune de Guer. Couplée avec les cérémonies militaires de baptême des promotions des jeunes officiers – le fameux « Triomphe » des « cyrards » – la manifestation littéraire a accueilli une centaine d’auteurs et d’éditeurs venue de tous les horizons pour présenter et signer leurs œuvres au public. Un public de connaisseurs s’était pressé autour des stands de livres où tous les thèmes et tous les genres étaient exposés, du récit au roman, de la nouvelle à l’album, de la biographie à la monographie, du carnet à la bande dessinée, sans oublier les livres pour la jeunesse.

L’association des Écrivains combattants y avait son emplacement et proposait ses ouvrages dont la trilogie Nous les combattants… (de 39-45, d’Indochine, d’Algérie), Je t’écris de la tranchée et Le réveil des morts de Roland Dorgelès, ainsi qu’un opus pour la jeunesse Armand le petit académicien.

A l’issue de la manifestation initiée par le général de division Eric Bonnemaison, parrainée cette année par Antony Beevor (lauréat en 2011 du prix des Cadets avec son D-Day, la bataille de Normandie), une cérémonie avait été organisée au Musée des traditions pour attribuer le prix des cadets. Le choix du collège de jeunes saint-cyriens se porta sur Les canonnières du point-du-jour du général Pierre Saint-Macary en lui décernant sa distinction littéraire.

Le nouveau ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, hôte de marque du Triomphe 2012, n’a pas manqué de faire un tour des stands des auteurs et éditeurs pour clore officiellement le 3e FILM avant de présider la solennelle cérémonie nocturne en sons et lumières des baptêmes de promotion. Le nouveau commandant des écoles de Coëtquidan, le général de brigade Antoine Windeck, devrait pérenniser ce rendez-vous des écrivains d’histoire et de l’art militaire. Bernard Dumortier

 

Share your thoughts