Fédération André Maginot
Accueil du site
Brèves
NOUS CONTACTER
jeudi 4 juin

Pour nous contacter ou pour toute demande d’information, merci d’indiquer vos nom, adresse ou téléphone et l’objet de votre demande. Cliquez sur l’image ci-dessous.

Pour envoyer un email directement à un service, retrouvez les emails de vos interlocuteurs en cliquant ici

La Charte est sur Facebook
vendredi 25 juillet
SECOURS INDIVIDUEL DE LA FNAM
jeudi 8 mars

Vous trouverez, ci-dessous, le nouveau formulaire 2015 de secours individuel de la FNAM. Les demandes doivent obligatoirement passer par votre président de groupement, accompagnées des pièces justificatives.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger le document.

PDF - 231.1 ko
Guide pratique pour nos groupements
mercredi 9 mars

La FNAM a édité, en deux tomes, un guide pratique interne à l’usage de ses groupements.

Le premier tome est principalement consacré à l’ONAC, à la délivrance des cartes et titres pouvant être obtenus par les anciens combattants et leurs ayants cause, ainsi qu’à la retraite du combattant.

Le second tome traite plus particulièrement du droit à réparation et des pensions d’invalidité.

Nouvelles


Pour voir le reportage en photos du Prix de la Mémoire et du Civisme 2016, cliquez ICI


Notre camarade et ami Jean Bultey nous a quittés

Jean BULTEY

Jean Marcel Jacques Bultey, administrateur fédéral, vient de nous quitter au terme d’une longue maladie. Il allait avoir 76 ans en mars et laisse sa femme Michèle et leurs enfants dans un grand désarroi.

Il commence sa carrière militaire très tôt, en 1957, comme engagé volontaire à 17 ans dans la Marine Nationale. En 1959, il est volontaire AFN pour la Tunisie et le Maroc, il y restera jusqu’en mai 62. Il occupe alors, de 1963 à 1968, dans le privé, les fonctions de responsable technique chez Rank Xerox en Basse-Normandie. Il rejoint ensuite en 1968, la gendarmerie nationale où il restera en service jusqu’à 1989. Lors de son séjour à la gendarmerie, il diversifie très largement ses activités. Il commence par faire partie, en métropole, du peloton motorisé du Puy-de-Dôme, qui sera chargé de la protection rapprochée du président de la République Giscard d’Estaing, lors de ses déplacements en Auvergne. Il est ensuite affecté à l’état-major du groupement du Puy-de-Dôme, chargé des affaires immobilières. Sa large ouverture de compétences lui permet ensuite de rejoindre La Réunion pour prendre en charge la responsabilité du transit et son goût des territoires exotiques l’amène finalement à Mayotte, aux Comores, pour rejoindre le peloton d’intervention.

Il fera ensuite valoir ses droits à la retraite, après 20 ans de bons et loyaux services. Une fois à la retraite, Jean Bultey s’engage pleinement dans les associations d’anciens combattants et montre également ses capacités dans des domaines bien différents allant du milieu associatif sportif et culturel à celui des anciens combattants.

Très vite reconnu par les adhérents, il est élu président de la section fédérale d’Auvergne de la Fédération Nationale André-Maginot, président de la section des combattants volontaires, vice-président du comité de liaison des ACVG de Chamalières, tout en étant adhérent à l’UBFT (Gueules cassées), car il avait été blessé en service et pensionné, et membre de l’association franco-américaine des AC.

En 2004, il est élu administrateur fédéral de la Fédération Nationale André-Maginot, à laquelle il se dévoue entièrement et apporte là encore ses nombreuses qualités. Il est membre de la commission de La Charte et Internet, membre de la commission d’action sociale et de la commission de la Grande-Garenne à Neuvy-sur-Barangeon. Il apporte partout son savoir-faire, sa faculté de jugement et son humour. En 2011, il est nommé chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Jean Bultey a servi durant toute sa vie avec efficacité, sérénité, gentillesse et bonne humeur. Nous nous souviendrons tous de Jean Bultey, de ce camarade à la joie de vivre communicative, se cachant derrière sa barbe pour pratiquer, avec quelques complices, l’autodérision.

Ses obsèques se sont déroulées le lundi 25 janvier 2016 à Saint-Pardoux, en présence de sa famille, de ses amis, de nombreux administrateurs de la FNAM, de membres de son groupement et de porte-drapeaux.

Repose en paix Jean, tes amis sont là et ton souvenir reste avec nous !


Pour lire la DÉCISION N° 188/DEF/CAB relative aux subventions aux associations, cliquez sur l’image ci-dessous.


7 janvier 1932 : décès d’André Maginot (Paris).

« A la déclaration de guerre en 1914, alors qu’il est sous-secrétaire d’Etat à la Guerre, il s’engage au 44ème Régiment d’infanterie territoriale de Verdun. Blessé dans ce secteur, le 9 novembre de la même année, il ne peut repartir pour le front. Il est successivement ministre des Colonies en 1917, des Pensions en 1920, de la Guerre en 1922 qu’il quitte en 1924 pour le reprendre en 1929. Marqué par la première guerre mondiale, il s’attache dès 1922 à renforcer la frontière avec l’Allemagne. Le projet de « ligne Maginot » tel que nous le connaissons a été porté par son successeur au ministère de la Guerre, Paul Painlevé : toutefois André Maginot y contribua par la réussite de la levée des fonds nécessaires à la construction des ouvrages (3,3 milliards de francs). Dans le discours de défense du budget de ce projet, il dira : Le béton vaut mieux à cet égard et coûte moins cher que le mur des poitrines . En forêt de Verdun à Fleury-devant-Douaumont, un « monument à Maginot » a été inauguré par le président Albert Lebrun en 1935 (sculpture de Gaston Bocquet) représentant le sergent Maginot blessé devant un bouclier, symbolisant l’ouvrage défensif qu’il avait contribué à construire ».

CNE Jean-Baptiste P. (COMLE).


Le 1er octobre la carte du combattant pour 120 jours de présence OPEX entrera en vigueur.Télechargez les demandes de carte en cliquant sur les documents ci-dessous.

PDF - 379.2 ko
PDF - 133.4 ko
PDF - 492.1 ko

Ce guide a été édité par la Fédération nationale André Maginot pour aider les combattants jeunes et anciens et les victimes civiles de la guerre, membres de la Fédération Maginot, à faire valoir leurs droits à la pension d’invalidité, servie en vertu du code des PMI-VG, à laquelle ils peuvent prétendre en raison des affections subies lors d’un fait de guerre, d’un accident de service ou d’un acte de terrorisme. Ce guide pratique sera actualisé, si besoin est, dès parution du code des PMI-VG en cours de refonte. Pour consulter les tomes 1 et 2, cliquez sur les photos ci-dessous.

PDF - 1.4 Mo
PDF - 1.2 Mo

Le nouveau RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU PRIX NATIONAL DE LA MÉMOIRE ET DU CIVISME ANDRÉ MAGINOT est disponible. Cliquez sur la photo ci-dessous pour le consulter.

PDF - 201.7 ko

Vous trouverez, ci-dessous, le nouveau formulaire 2015 de secours individuel de la FNAM. Les demandes doivent obligatoirement passer par votre président de groupement, accompagnées des pièces justificatives.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger le document.

PDF - 231.1 ko

L’ONACVG attire l’attention des membres des associations sur la nécessité de présenter une liste d’assesseurs pensionnés (titulaire et suppléant) pour sièger au tribunal des pensions, ces tribunaux ne pouvant fonctionner sans la présence en leur sein d’un juge pensionné. Pour lire l’article cliquez sur le document ci-dessous.

PDF - 241.1 ko

Communiqué de la commission de défense des droits de la FNAM

Le 1er octobre 2015, la carte du combattant sera décernée après 4 mois en opérations extérieures. Toute personne concernée par cette disposition peut d’ores et déjà prendre contact avec le service départemental de l’ONAC-VG de son lieu de résidence, afin de déposer une première demande de carte ou solliciter le réexamen de sa situation.

Source : ONAC-VG.


Retracez le parcours de guerre des Poilus en une seule recherche. Curieux, amateur ou spécialiste, accédez aux registres matricules des Archives départementales et au fichier des Morts pour la France du ministère de la Défense, réunis dans une base nationale. Cliquez sur l’image ci-dessous.



La médaille du centenaire de la guerre 1914-1918 est disponible au siège de la fédération. Elle coûte 60€ frais de port compris. Pour la commander, joignez un courrier à la FNAM avec le bon de commande qui vous a été envoyé par courrier, sinon en appelant le secrétariat général.


Centenaire de la Première Guerre mondiale

Les années à venir seront l’occasion de nombreuses cérémonies commémoratives du centenaire de la première guerre mondiale au cours desquelles les associations patriotiques comme la FNAM présenteront souvent leur drapeau aux autorités et au public.

Vos adhérents pourraient avoir l’intention de profiter de ce regain d’activité pour présenter lors de ces cérémonies un drapeau neuf, et nous avons décidé de contribuer du mieux possible à cette période de souvenir.

Vos adhérents bénéficient déjà pour toutes commande d’une remise de 10% sur nos drapeaux brodés main et de 50% sur les accessoires.

C’est pourquoi, en supplément des remises déjà proposées à vos adhérents, nous offrirons un baudrier et une paire de gants blancs de cérémonie à toute commande émanent de vos adhérents qui mentionnera "CENTENAIRE 1914" au moment de la commande.

—  C. Mouchel Broderies Overlord Tel : +33 2 31 21 97 30 Mob : +33 6 60 90 80 20 Fax : +33 9 72 16 71 58